2017

podium

La nouvelle année a commencé pour nous avec la 6. édition du notre festival « monde sans frontières », le 27., 28., 29. janvier 2017 en Guinée (Conakry) à Kindia ville, qui était organiser avec la coopération de l’association locale pour les activités culturelle, sportives et touristiques « Samaya-Rando » et le soutien solidaire du réseau transnationale « Afrique-Europe-interact » (AEI).

alibaba en danse animateur acrobates chewingam Fasokele1 groupe theatral des beaux arts1 groupe theatral des beaux arts2

Trois jour de festivités instance dans la place des martyres avec du théâtre, des prestations musical, des chorographies la dans contemporaine, de l’acrobatie spectaculaire, de l’exposition de tissu au teinture naturelle : Bogolan et des luminaires en calebasse.

 animateur et fasokeletechniciens

 Fasokele2 Fasokele3 Fasokele5

alibaba melodie

Une visite aux « eaux de Kelessi », site touristique, pour relaxer, partager, chanter dans l’ensemble et goûter le délice locale comme ananas, papaye et vine de palme. Pendent le festival, chaque jour il y avait un plat riche végétarien pour tout les festivaliers, qui était bien apprécier.

kelessi5 kelessi2 kelessi1 kelessi3 kelessi4

cuisine2 cuisine3 cuisine5 cuisine4

Le festival a eu l’honneur d’accueillir plein d’artistes de Kindia et de Conakry, un représentant de Faso Kele à Bamako, deux représentants(es) AEI de la section européenne. Aussi, au cours de ses journées de partage il y a eu des mini Débat Forum entre les festivaliers ; des thèmes tel que la problématique du sachet plastique qui pollue l’environnement ; – des thèmes tel que la migration qui est un sujet en alerte maximale compte tenu de la médiocre gestion de la ressource humaine dans le monde ; – des thèmes tel que la place de la jeunesse et des artistes dans la société aujourd’hui. Aussi le festival ayant pour mission et vocation de promouvoir des jeunes talentueux en leur offrant une scène « d’expression artistique » dans tout les domaines de l’art.

« Monde sans frontières » tente la tolérance des frontières personnelles pour en dépasser les limites juste et aboutir à l’ensemble (un) et à la compréhension de l’ensemble toujours dans la mesure de l’équitable.

photo des artistes1 photo des artistes2

La jeune publique était enthousiaste de programme riche et de l’initiative de cette festival gratuite. Ils sont écouter attentivement les messages et ont participer a l’atmosphère turbulent.

Le dernière jour de festival était pris surtout pour aller visiter le village d’art et écologique que faso kele est entrent de fonder et qui est 23 km en distance de Kindia. Pour l’année 2018 nous contons de organiser la 7ème édition de festival ici dans le village.

Avec toutes les difficultés que comporte la réalisation d’un tel mouvement événementiel (le festival monde sans frontières) faso kele remercie et adresse son respect de vive voix a tous ceux qui de près et de loin contribuent à la mise en œuvre du festival.

Plus de photo voir ici.